Secret des plantes

17 janvier 2011

Bonne Année 2011

Bonjour à tous,

Avant de reprendre un peu le chemin de mon blog , je tenais à vous présenter tous mes meilleurs voeux de Bonheur, Santé et Amour pour cette nouvelle année qui débute.J'espère qu'elle vous apportera tout ce dont vous souhaitez.

Les fêtes sont des moments de pur Bonheur en famille et amis , on oublie tout , on se laisse aller aux excés, l'hiver aidant , notre organisme à du mal à reprendre le dessus et sa vitalité. Il faut réapprendre à éliminer.

Alors je vous propose d'utiliser des huiles essentielles qui vous permettront de retrouver à la fois votre vitalité , votre dynamisme et vous aideront dans les moments dififciles de cette période hivernale.

Que ce soit  dans une tisane , comme par exemple un mélange d 'huile de thym , basilic et citron qui vous apportera toute l'énergie nécessaire et le bien être, ou bien en grog  , vous ne serez nullement décus de leurs efficacités.

Alors faites comme moi pour profitez au maximum de ce quelles apportent, n'hésitez pas à aller sur le site http://www.neroliane.com

Au plaisir de se relire

Posté par DPOMM à 18:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


27 janvier 2010

Le Secret des Plantes

J'ai le plaisir de vous annoncer la sortie de mon premier livre "Le Secret des Plantes" .

Les plantes sauvages recellent beaucoup de secrets du point de vue médicinal ou cullinaire, c'est ce que je décris dans ce livre pour certaines d'entre elles très communes.

Je vous laisse le découvrir et même l'acquérir si il vous intéresse chez l'éditeur " Blurb" , en allant cliquer sur le l'image ci-dessous.

Je vous remercie par avance de me faire part de vos remarques , elles seront les bienvenues.

Posté par DPOMM à 16:24 - Commentaires [5] - Permalien [#]

Le Secret des PLantes

Posté par DPOMM à 16:22 - Commentaires [2] - Permalien [#]

08 février 2009

LA CARDAMINE (cardamine pratensis)

      

      cardamine

              La Cardamine ou cresson du pauvre

     Peut être avez vous déjà rencontré  La cardamine des près au cours d'une promenade le long d'un ruisseau. La cardamine,  du latin cardamine pratensis est une plante vivace très commune dans les prairies , les fossés des talus, les sous bois clairsemés et les bords des ruisseaux . Elle égaye les près humides de ses fleurs violettes, lilas, roses ou blanches que l'on découvre avec bonheur chaque début de printemps de fin Mars à fin Avril.Ce sont des plantes qui ont la faculté de pouvoir s'adapter à des conditions extrêmes .

La Cardamine fait partie des Brassicacées,elle à une taille d'environ 30 à 40 cm , sa tige est dressée et creuse. Les feuilles de la base composées de 3 à 8 folioles arrondies et asymétriques sont disposées en rosette. Les fleurs forment une grappe terminale , les quatre pétales typiques des crucifères encadrent des étamines à anthères jaunes.Les fruits sont des siliques dressées, de 3 à 5 cm de long qui une fois mûres,s'ouvrent en s'enroulant sur elles mêmes capables de projeter les graines aux alentours.

Littéralement, le nom allemand de la Cardamine est "l'écume des près", une image qui fait référence ,à son abondante dissémination dans les prairies et à sa poétique floraison. Plusieurs noms populaires lui sont attribués, ceux par exemple de "cresson sauvage","cresson élégant","cressonnette", "lilas des près"....Une croyance dans certaines régions de France, interdisait aux enfants de cueillir la Cardamine prétextant qu'ils se feraient immanquablement mordre par un reptile dans l'année, une interdiction qui avait surtout pour but d'éviter les mauvaises rencontres dans les prairies humides , là où l'on trouve ses plantes.

Les Cardamines sont des plantes qui trouvent une application aussi bien dans le domaine alimentaire que médicinal . Elles étaient déjà consommées à la préhistoire. Ce sont des plantes connues pour leur amertume, que l'on cultivaient autrefois en montagne et qui sont toujours consommées de nos jours en salades printannières. On l'utilise tout comme le cresson son cousin, soit à l'huile , soit cuite en potage mais pour que celle ci soit le meilleur possible, il faut mieux récolter ses feuilles juste avant la floraison car elles sont beaucoup plus tendres.Cette cueillette est possible dès Mars.Voici une recette pour que la nature vous donne envie de composer avec elle en toute simplicité:

                     Salade de cressonnette

           Récoltez vos rosettes de feuilles de Cardamine au début du printemps comme on le fait pour les pissenlits. Nettoyez   et conservées comme pour une salade, les feuilles les plus belles et les plus tendres.Préparez une sauce avec un yaourth, le jus d'un citron,et une pincée de sel:grâce à cette préparation vous tirerez le meilleur partie du goùt de cette plante et bénificierez d'un important apport vitaminique

Cette consommation  traditionnelle  en salade, réside dans la composition même de la plante, principes actifs qui font de celle ci une plante tonique qui agit favorablement sur la sphère hépatique contenant beaucoup de vitamine c aux propriétés antiscorbutiques .Elle est également expectorante(bronchite et trachéite) et sa consommation régulière permet d'atténuer certaines maladies de peau chroniques et quelques affections nerveuses comme l'hystérie et l'épilepsie.Elle contient par ailleurs une quantité non négligeable de lipides comparables à ceux de la Moutarde blanche ou de la Roquette. D'autre part, en froissant ses feuilles ou en cassant sa tige, on provoque l'écoulement d'un latex contenant des huiles essentielles.Comme on peut le voir, la Cardamine possède des vertus non négligeable.C'est une plante très mélifère de part la présence de glandes placées à la base des feuilles qui produisent du nectar très apprécié par les abeilles.

Un petit clin d'oeil à tous les amateurs de papillons, si vous souhaitez prendre en photo l'Aurore, alors cherchez la Cardamine et vous le trouverez, en effet , la Cardamine est la principale plante nourricière de l'Aurore d'où le nom moins usité que l'on donne à ce papillon ( "piéride de cresson")

Féminité et légèreté sont les deux qualités attribuées  à cette plante dans le langage des fleurs

 

.

Posté par DPOMM à 19:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

19 janvier 2009

Terre d'images

banni_re_Terre_D_Images

Cet article est consacré  à l'association " Terre d'Images "que mon époux et moi avons crée, qui a pour objectif de faire découvrir la Nature par l'Image , par l'intermédiaire d'expositions Photos, de sortie nature et de sorties d'initiation à la macro photographie.

Si vous habitez Dijon où ces alentours , et si ces genres d'activités vous intéresse ou si vous avez des questions sur celles-ci, je vous invite à visiter le site de cette association : http://terredimages.e-monsite.com

Merci d'avance pour vos futures visites .

Martine et Eric

Posté par DPOMM à 10:31 - Commentaires [1] - Permalien [#]


22 mai 2008

LA CENTAUREE ( Centaurea jacea)

centaur_e_3  la Centaurée Photo Eric MARY

          La centaurée est une plante herbacée vivace de la famille des Astéracées,elle mesure de 30 à 50 cm de haut, pouvant même atteindre 1m.Elle pousse naturellement dans les montagnes , sur les plateaux et on peut la trouver aussi bien dans les prés que dans les sous bois.Dans nos jardins,elle ne pose aucun problème de culture.Sa floraison a lieu d'Avril à Août, ce qui rend cette plantre très interressante , d'autant plus qu'en bouquet ,ses fleurs tiennent longtemps.Plusieurs noms populaires lui sont donnés, tels que:Bleuet, Chardon des prés,Tête de Moineau,Têtue, Tête Noire, en raison de l'aspect de son bouton floral et de sa fleur.Trésor de prés , car poussant dans les bonnes prairies.Fleur de galant, Herbe d'amour , parce qu'elle permet de prédire l'avenir amoureux.Etymologiquement, la Centaurée provient de "centaurea" mot qui fait référence au Centaure Chiron premier herboriste reconnu par la mythologie antique qui se serait soigné une blessure au pied grâce à celle ci.Déjà les Romains considéraient la Centaurée comme hallucinogène.En respirant ses fumées, elle provoquait effroi et terreur... Séchée, puis brûlée avec du sang de huppe, elle permet de se voir à l'envers.Cependant de toutes ces prétendues vertus démoniaques , la tradition populaire n'en a pas gardé le souvenir. En revanche , une pratique consistait à observer les fleurs coupées et voir que celles ci continuaient leur croissance malgré tout ;cette observation permettait aux jeunes filles de connaitre leurs destinée amoureuse.

Voici donc quelques pistes à explorer pour vous mesdames:

   Coupez un bouton de centaurée, mettez le dans votre poche; s'il s'ouvre , votre prochain amour sera un jeune homme, par contre s'il reste clos, ce sera un homme d'âge mûr!!!

   La centaurée aurait elle un don de voyance?

Dans le langage des fleurs , la centaurée est le symbole du désir amoureux....Un bouquet de fleurs à la fenêtre d'une jeune fille indique qu'elle est une étourdie!!!

Outre ces croyances et malgré le fait que la centaurée ne soit pas une plante aux vertus médicales exceptionnelles , elle apparait comme interressante dans la médecine populaire et notamment pour sa faculté à soigner les yeux irrités.On disait d'ailleurs de cette plante qu'elle soignait les yeux bleus par opposition au plantain qui lui , soigne les yeux sombres.Toutes les parties de la plante peuvent être utilisées avec des actions différentes sur l'organisme.

                                                                                             

centaur_e_1photo Eric MARY

                                                                          centaur_e_02photo Eric MARY

Les pétales: Ils possèdent une action fortifiante , amère et stimulante, ils renforcent l'activité du foie et la résistance à l'infection.

Les feuilles : Prises en  décoction, elles soulagent les douleurs rhumatismales et seraient anti-inflammatoires.

Les fleurs:Légèrement astringentes et anti-inflammatoires; elles  seraient également diurétiques.La principale action est celle de la prévention de l'inflammation occulaire, la centaurée, rend la sérénité aux yeux fatigués, irrités et larmoyants.Pour préparer un collyre de centaurée, on compte 20g de fleurs de centaurée, 20g de feuilles de plantain pour un litre d'eau froide.On porte le tout à  ébulition puis on retire immédiatement du feu, on laisse refroidir quinze minutes.A utiliser en compresse pour nettoyer les yeux ou en collyre pour les rincer.L'eau de centaurée(bleuet) est la plus efficace des lotions pour les yeux.

La centaurée est également utilisée en tisane, comme colorant dans les shampoings et en décoction, elle raffermit la peau (resserre les pores).En bain de bouche ontre les gingivites et aphtes.

En cuisine   

La centaurée possède également une vertu culinaire .La racine est alors utilisée .Celleci est arrachée, épluchée et lavée avec grand soin.On peut ensuite la lécher ou la sucer fraîche comme un bâton de Réglisse......Elle procure alors un sensation sucrée et rafraîchissante.

La nature sait vous offrir ses bienfaits pour ceux qui savent la respecter et l'admirer.   

Posté par DPOMM à 11:10 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

09 novembre 2007

La chicorée sauvage (cichorium Intybus)

chicor_e_2   (Photo Eric Mary)

Peut être avez vous déja rencontré au fil de vos promenades,au détour d'un chemin une petite plante aux fleurs d'un bleu vif et aux feuilles divisées.Cette plante des plus communes soit elle , recelle bons nombres de vertus .Il s'agit de la chicorée, elle porte également les noms communs de : Chicorée commune, amère, Barbe à capucin, Cheveux de Paysan, Herbe à café, Laideron ,Escourbette.Son nom"cichorium" vient du grec kikkorion qui aurait été lui même emprunté à l'égyptien.Intybus vient du grec entubon qui signifie chicorée.Le terme de"Chicorée" est apparu dans la langue française au XIII ème siècle.Cette plante accompagne les humains depuis la nuit des temps, dans les campagnes françaies, on l'appelle"laideron", la "pôvre", à cause de son allure rabougrie.Maurice Mességué l'illustre herboriste disait de la chicorée que" comme les femmes , les plus humbles plantes sont parfois les plus riches en vertus cachées".

"Si par aventure, vous briguez un poste glorieux mais comportant de grands risques, n'hésitez pas à vous enduire longuement le corps avec du jus frais de chicorée sauvage.Votre démarche aboutira"

La chicorée sauvage ou commune est une plante vivace qui peut atteindre 1 m de haut.Sa racine est charnue, elle mesure 20 cm de longueur et 2 cm de diamètre.Les feuilles inférieures sont profondemment divisées en dents aïgues, les supérieures sont petites , allongées , embrassant la tige , pubescentes , à lobes profonds.Les fleurs sont d'un bleu vif .Le fruit est un akène sans aigrette ;C'est une plante que l'on trouve sur le bord des chemins,dans les fossés et dans les prairies.

La chicorée est une plante rustique, qui ne nécessite pas de soins particuliers et sa multiplication s'effectue par semis de mai à juillet.Comme un certain nombre d'autres végétaux, la chicorée est dite plante horloge.Ses belles fleurs bleues, qui s'épanouissent de juillet à septembre, ne sont ouvertes que de l'aube jusqu'à midi(quand il fait soleil),très exactement aux heures où les pollinisateurs qui s'intéressent à elles s'activent le plus.La chicorée sauvage est la "mère" d'une multitude de plantes potagères telles que l'endive , la trévise .C'est en Europe et particulièrement sur le pourtour méditerranéen qu'on la consomme en abondance et se sont ses feuilles qui sont utilisées dans les salades.Pour enlever aux jeunes feuilles leur amertume, on peut les blanchir, c'est à dire recouvrir la rosette tout juste sortie de terre d'un paillis meuble.Au bout d'une semaine les feuilles qui ont été privées de lumière vont émerger du paillis , elles seront alors bien blanches et prêtes à être consommées en salade. Les boutons floraux peuvent être conservés dans du vinaigre et les fleurs épanouies ajoutées à une salade afin de les agrémenter d'une belle couleur bleue.

Les racines sont également utilisées aprés avoir été torréfiées pour être utilisées comme suppléant au café ou bien pour lui être ajoutées afin d'en équilibrer  la saveur et pour en contrer l'acidité et les effets indésirables sur l'estomac.

Outre son utilisation culinaire , la chicorée est également utilisée en pharmacopée.Très proche du pissenlit dont elle partage l'amertume, la chicorée possède sensiblement les mêmes propriétés.C'est une plante nettoyante et ce n'est pas un hasard si elle arrive si tôt au printemps, alors que notre organisme est encore "encrassé".Tonique ,apéritive,dépurative, la racine a servi à soigner la jaunisse, la congestion du foie ,les obstructions des viscères, les affections de poitrine, les maladies hépatiques, les inflammations des voies respiratoires.Elle est utilisée pour le soin du diabète de part la présence de certaines substances.

Autrefois , on préparait un sirop laxatif pour les enfants à base de chicorée et rhubarbe.Feuilles et fleurs se préparent en décoction à raison d'une cuillère ou deux cuillères à soupe de plante hachée par tasse d'eau. Amener à ébulition, puis laisser infuser 15 mn.Prendre 2 ou 3 tasses par jour.

En voie externe,on peut appliquer les feuilles froissées sur les enflures, les inflammations en généralet celle des yeux en particulier.

La chicorée est également présente dans les fleurs de Bach , elle est utilisée pour soigner un état émotionnel de préoccupation d'autrui. Il faut en prendre à raison d 3 à 4 gouttes  3 à 4 fois par jour.

Une récente découverte montre qu'en modifiant la biosynthèse des substances amères contenues dans la chicorée on obtient des précurseurs chimiques utiles dans la production de molécules utilisées dans la lutte contre le palludisme.

La chicorée aussi commune soit elle posséde de nombreux atouts.Il existe même une confrérie qui s'est constituée en son honneur.

http://confreriedelachicoree.com/retour.php

Posté par DPOMM à 19:06 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

24 mars 2007

Fenouil ou Foeniculum Officinale ( Ombellifères)

fenouil Photo  ERIC MARY

         " Tous les arômes du Sud" dans cette plante.

Méditerranéen dans l'âme, le fenouil a envahi la plupart des talus en France, de la côte Atlantique au Grand Est.

Le terme "fenouil"  est apparu dans la langue française au XIII ème siècle,il  provient du latin "foenum", qui signifie "foin" en raison de l'aspect de ses feuilles lorsque celles ci sont sèches. Il possède plusieurs noms populaires en référence à ses propriétés aromatiques.C'est ainsi qu'on le dénomme," fenouil commun,fenouil officinal, Aneth doux, Anis doux , fenouil d'âne ou bien encore Herbe bonne.

Originaire du Sud de l'Europe et de l'Asie mineure , où il pousse toujours à l'état sauvage sur les terrains rocailleux, le fenouil y est consommé depuis la nuit des temps.Cultivé par les Egyptiens, il était populaire chez lesGrecs et les Romains.De nombreuses croyances ont fait la réputation du fenouil.C'est ainsi que le terme "marathon" provient d'un mot grec signifiant "place au fenouil".C'est d'ailleurs pourquoi on a ainsi baptisé la célèbre ville de Marathon, qui était bordée de champs de fenouil sauvage.Il suffit parait il, de glisser une feuille fraîche de cette herbe dans sa chaussure gauche pour êter assuré de traverser un champ herbeux sans se faire piquer ni dévorer par les insectes.

De nombreuses croyances ont fait la réputation du fenouil.L'une d'elles lui confère la vertu de préserver ou de redonner la vue.Ainsi croyait on que les serpents, dont les yeux se voilent au moment de la mue, retrouvainet la vue après s'être frottés au fenouil.Ailleurs et notamment dans les pyrénées, on pense que si les aigles ont la vue perçante, c'est qu'ils font grand usage de la plante.Les herboristes ont prouvé que les lotions à base d'infusion de fenouil, agissaient efficacement pour soulager les conjonctivites. Enfin , la magie et la sorcellerie le tenait pour une herbe bénéfique dont les rameaux, accochés en bouquet aux poutres des maisons chassaient les mauvais esprits, alors que les graines,glissées dans le trou des serrures,empêchaient les mauvais esprits d'entrer inopinément chez vous.

Le fenouil est une plante bisannuelle ou vivace à racine fusiforme allongée, de la grosseur d'un doigt, ronde et blancheâtre.La tige qui peut atteindre 2 m est cylindrique ronde ou quelquefois légèrement aplatie.Son feuillage est finement découpé et ses fleurs jaunes et petites, visibles  de juin à septembre sont disposées en ombelles à l'extrémité des tiges.La plante entière atteint 1.5 m à 2m de haut. On l'appelle souvent à tort "anis" ,"aneth" par analogie avec ces deux plantes avec lesquelles il présente des ressemblances tant sur le plan de la forme que de l'usage.

Le fenouil est une plante qui présente de nombreuses qualités , tout aussi bien médicales que culinaires ou autres.

Au niveau médical , le fenouil est utilisé dans les colites, les digestions difficiles, les lourdeurs aprés les repas, les ballonnements , l'aérophagie.Des études effectuées suer les parties consommées usuellement comme les feuilles et le bulbe, montrent que celles ci contiennent certains composés actifs ayant  des effets positifs sur la santé.

antioxydants se sont des composés protégent les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres, molécules que l'ontrouve dans des malaldies graves telles que les maladies cardiovaculaires, certains cancers...

Polyacétylènes se sont des composés qui auraient des effets anti-inflammatoires et antibactériens en plus d'empêcher la prolifération des cellules cancéreuses in vitro.

Riche en vitamines c  Le fenouil est une source de vitamine c .

Quant à sa réputation d'aphrodisiaque, elle est tout entière contenue dans cette maxime populaire:"si femme savait ce que fenouil peut faire à son mari,elle irait en chercher de Rome à Paris".IL exite une recette de "vin stimulant, tonifiant", dont voici les proportions.

Vous préparerez un excellent vin tonifiant en faisant macérer de 20gr à 50gr de graines dans 1l de bon vin.Aprés 8 jours de macération, la boisson est filtrée et laissée penadant 2 ou 3 mois en mûrissement.Un verre après chaque repas vous donnera alors un tonus inhabituel.....

Le fenouil est surtout utilisé en gastronomie parfumant celle ci de son arôme très spécifique.Ses usages culinaires sont multiples .Feuilles et graines de Fenouil entrent dans la composition de nombreux mets.En aromatiser une salade, un fromage blanc, une viande, un poisson, une choucroute est de pratique courante.On l'utilise sauté compote, braisé, en soupe et bien d'autres idées encore...

Dans le langage des plantes ,le Fenouil est le symbole de la polyvalence et de l'éclectisme.

Posté par DPOMM à 19:16 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

02 juillet 2006

un peu d'histoire: une tourbière.

tourbi_re___mouthe_01 Photo d'Eric MARY   (la tourbière de Mouthe )

Les tourbières sont des milieux relictuels, c'est dire des milieux qui se sont formés dans des conditions climatiques différentes de celles qui règnent actuellement et continuant malgré tout leur lente évolution.Une tourbière est un écosystème particulier, composé principalement de plantes adaptées à un milieu gorgé en eau et dont les débris s'accumulent.La lente décomposition de ces éléments produit la tourbe, matière contenant 50% de carbone.Ceci est une donnée très importante, car grâce à sa composition chimique, la tourbe permet de conserver intacts des objets, des restes végétaux etc... Ces fossiles relatent l'histoire et la vie ancestrale de la région.L'époque de formation des tourbières remonte à + ou - 10 000 ans.

Qu'est ce que la tourbe?

C'est une roche végétale tendre, composée de:

                 10 20% de matière organique végétale

                  80 90% d'eau issue de la tourbière.

Mais attention, la tourbe n'est pas un engrais, elle est utilisée pour son utilitée dans la rétention d'eau.

Pour qu'une tourbière puisse exister, il lui faut trois conditions réunies: l'humidité, la température et la topographie.L'humidité doit être élevée et le sol toujours imbibé d'eau, le relief doit pouvoir retenir les eaux de pluie ou de ruissellement et la température doit rester relativement basse , même en été.

Le froid , l'acidité,l'humidité permanente et la pauvreté du sol des tourbières sont des contraintes fortes qui pourraient sembler hostiles à la vie.Pourtant, les plantes et les animaux sont présents et même abondants dans ces milieux.Pour affronter les difficultés ils se sont adaptés et tellement bien que désormais ils en sont étroitement dépendants.

Le sol de la tourbière est gorgé d'eau toute l'année, ce qui s'évapore est immédiatement remplacé par la pluie abondante ou la neige.De plus cette eau d'imbibition est froide acide et très fortement retenue par la tourbe.Le froid est du à la postion géographique de la tourbière, mais aussi au microclimat qu'entretient la tourbière tout au long de l'année.Même sous le rude soleil d'été, le sol de reste frais. L'acidité provient de l'eau de pluie et de plantes adaptées à ce milieu; les sphaignes.Elles ne supportent d'ailleurs pas de pousser ailleurs que dans ces conditions difficiles de froid et d'acidité.Leur croissance très rapide et leur multiplication a vite fait d'occuper toute la place disponible.On y trouve également des bruyères ( calluna) d'autres espèces végétales et animales étroitement liées.

Les tourbières présentent des intérêts scientifiques et économiques.

Scientifiquement, de part sa composition , la tourbe emprisonne des tas de choses tels que par exemple des grains de pollen, très résitants et facilement identifiables, permettant de reconstituer le paysage végétal ainsi que les climats qui existaient jadis.Les restes d'animaux ou humains nous renseignent sur les conditions de vie et certaines tourbières pour l'anecdote, ont restitué des cadavres dans un parfait état de conservation, momifiés, tannés,par la tourbe, datant de l'ère chrétienne,de l'âge de fer ou même du bronze.

En ce qui concerne les intérêts économiques, c'est un véritable réservoir d'eau puisque les quantités d'eau piégées dans la masse de la tourbe sont  au moins autant que dans un barrage.Elles fonctionnent telles les éponges et leur rôle est essentiel dans la régulation du débit des sources et des cours d'eau.L'exploitation de la tourbe fut longtemps très intense puique celle ci a été le seul combustible des européens du Nord et de certains montagnards juqu'après la guerre.En Irlande, en Ecosse ,France,Allemagne un peu partout de ci et de là les paysans pratiquaint le tourbage familial.Aujourd'hui en Europe, l'exploitation industrielle des tourbières pour en sortir un produit horticole est beaucoup plus ravageuse! Les horticulteurs et les maraîchers  ont recoursà la tourbe pour améliorer les sols des jardins  ainsi que pour les cultures ou les semis en pots.

Voici quelques données sur les tourbières qui pour moi sont des lieux à préserver à tout prix de part leur écosystème et leur témoignage des temps reculés.Elles représentent une magnifique association de plantes et d'animaux étroitement liés les uns aux autres.

La destruction des tourbières et la pollution (les plantes concentrent les matières toxiques) sont deux facteurs contemporains que nous devont absolument stoppés si nous voulons préservés "ces marqueurs d'une autre ère."

En tout cas ce sont des lieux que j'admire et affectionne beaucoup, et la tourbière de Mouthe est un régal pour les yeux , sa situation entre le village et la source du Doubs en fait un lieu de promenade et de découverte très apprécié.

    

Posté par DPOMM à 15:45 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

31 mai 2006

LA LAITUE ou lactuca perennis

laitue_vivacePhoto d'Eric MARY

Tout le monde connait les laitues de jardin, celles que l'on a l'habitude de consommer (romaine batavia frisée etc...);mais peu de personnes voir même personne du tout ne sait que l'on a près de chez soi des laitues sauvages , dont la laitue vivace ' lactuca perennis' est l'une des plus belles représentantes.Comme nos laitues communes, elle possède un abondant latex blanc qui apparaît dès qu'on la coupe.C'est de ce latex , particularité de toutes les laitues , que vont s'exprimer les vertus des salades.

Mais avant d'en décrire toutes les vertus, présentons un peu cette plante.

La laitue vivace ou 'lactuca perennis' , est une plante vivace , à tige dressée portant des feuilles cendrées et de grandes fleurs bleu violacé, en capitules plats de 30 à 40 mm de large, elle appartient à la grande famille des Marguerites.C'est une plante commune sur sols sec , rocailleux, prairies sèches  berges des rivères où elle fleurit en Juin et Juillet.

Elle posséde plusieurs noms populaires , c'est ainsi qu'elle est nommée, laitue vivace, en raison de la pérennité des pieds de laitue.Salade de lièvre, Chevrette, Chevriotte, Chevrille parce qu'elle est appréciée de ces animaux.Corne de cerf, en raison de la forme et de la découpe de ses feuilles.Son étymologie laitue vient de lactuca , qui signifie lait d'où la présence de latex.

Comme je le disais précédemment, la laitue vivace , possède des vertus médicinales , parmi elles, son pouvoir sédatif qui justifie la tradition populaire encourageant sa consommation le soir avant le coucher.Cet effet calmant est si puissant que l'on conseille la laitue comme anaprhodisiaque,et cette réputation ne date pas d'hier puisque dans les temps lointains les pythagoriciens l'appelaient l'herbe à eunuques.Dioscoride la recommandait pour tempérer la luxure.Ces propriétés sédatives sont très interessantes parce que proche de l'opium elles n'en ont pas les effets secondaires négatifs puisque la plante n'est en aucune de ses parties toxique.

Mise à part ces propriétés médicinales reposant sur la sédativité, la laitue présente comme ses cousines cultivées dans nos jardins des qualités gustatives appréciables.Légèrement amère , elle a la particularité de ne pas voir cette amertume être renforcée par la montée en graines.Au XIX ème siècle, époque à laquelle les salades "sauvages" connurent un engouement remarquable dans les grandes villes , la laitue vivace se vendait sur les marchés au même titre que ses cousines que nous connaissons si bien.

Elle est un source de lait végétal.

En cuisine, mélangée à une laitue classique ,elle en renforce le goût et l'intérêt diététique, apportant une richesse en minéraux sans commune mesure avec ceux que procure sa fade et peu nutritive cousine domestique.Sa préparation est des plus simples: récoltez,puis lavez soigneusement les jeunes feuilles tendres , découpez grossièrement avant de mettre dans un saladier et d'assaisonner selon votre goût.La fleur elle même est comestible et en plus elle décorera votre salade de sa jolie couleur bleu violacée

  laitue_vivace1

Dans le langage des fleurs elle symbolise l'apaisement la sérénité dans nos rapports avec autrui.

Il est vraiment très étonnant de trouver de telles fleurs dans la nature , si belles et surtout si bonnes pour la santé.

Très étonnant aussi qu'elles soient les cousines de nos laitues cultivées.

La nature est vraiment une source d'admiration et de bienfaits.

Posté par DPOMM à 17:48 - - Commentaires [8] - Permalien [#]