chicor_e_2   (Photo Eric Mary)

Peut être avez vous déja rencontré au fil de vos promenades,au détour d'un chemin une petite plante aux fleurs d'un bleu vif et aux feuilles divisées.Cette plante des plus communes soit elle , recelle bons nombres de vertus .Il s'agit de la chicorée, elle porte également les noms communs de : Chicorée commune, amère, Barbe à capucin, Cheveux de Paysan, Herbe à café, Laideron ,Escourbette.Son nom"cichorium" vient du grec kikkorion qui aurait été lui même emprunté à l'égyptien.Intybus vient du grec entubon qui signifie chicorée.Le terme de"Chicorée" est apparu dans la langue française au XIII ème siècle.Cette plante accompagne les humains depuis la nuit des temps, dans les campagnes françaies, on l'appelle"laideron", la "pôvre", à cause de son allure rabougrie.Maurice Mességué l'illustre herboriste disait de la chicorée que" comme les femmes , les plus humbles plantes sont parfois les plus riches en vertus cachées".

"Si par aventure, vous briguez un poste glorieux mais comportant de grands risques, n'hésitez pas à vous enduire longuement le corps avec du jus frais de chicorée sauvage.Votre démarche aboutira"

La chicorée sauvage ou commune est une plante vivace qui peut atteindre 1 m de haut.Sa racine est charnue, elle mesure 20 cm de longueur et 2 cm de diamètre.Les feuilles inférieures sont profondemment divisées en dents aïgues, les supérieures sont petites , allongées , embrassant la tige , pubescentes , à lobes profonds.Les fleurs sont d'un bleu vif .Le fruit est un akène sans aigrette ;C'est une plante que l'on trouve sur le bord des chemins,dans les fossés et dans les prairies.

La chicorée est une plante rustique, qui ne nécessite pas de soins particuliers et sa multiplication s'effectue par semis de mai à juillet.Comme un certain nombre d'autres végétaux, la chicorée est dite plante horloge.Ses belles fleurs bleues, qui s'épanouissent de juillet à septembre, ne sont ouvertes que de l'aube jusqu'à midi(quand il fait soleil),très exactement aux heures où les pollinisateurs qui s'intéressent à elles s'activent le plus.La chicorée sauvage est la "mère" d'une multitude de plantes potagères telles que l'endive , la trévise .C'est en Europe et particulièrement sur le pourtour méditerranéen qu'on la consomme en abondance et se sont ses feuilles qui sont utilisées dans les salades.Pour enlever aux jeunes feuilles leur amertume, on peut les blanchir, c'est à dire recouvrir la rosette tout juste sortie de terre d'un paillis meuble.Au bout d'une semaine les feuilles qui ont été privées de lumière vont émerger du paillis , elles seront alors bien blanches et prêtes à être consommées en salade. Les boutons floraux peuvent être conservés dans du vinaigre et les fleurs épanouies ajoutées à une salade afin de les agrémenter d'une belle couleur bleue.

Les racines sont également utilisées aprés avoir été torréfiées pour être utilisées comme suppléant au café ou bien pour lui être ajoutées afin d'en équilibrer  la saveur et pour en contrer l'acidité et les effets indésirables sur l'estomac.

Outre son utilisation culinaire , la chicorée est également utilisée en pharmacopée.Très proche du pissenlit dont elle partage l'amertume, la chicorée possède sensiblement les mêmes propriétés.C'est une plante nettoyante et ce n'est pas un hasard si elle arrive si tôt au printemps, alors que notre organisme est encore "encrassé".Tonique ,apéritive,dépurative, la racine a servi à soigner la jaunisse, la congestion du foie ,les obstructions des viscères, les affections de poitrine, les maladies hépatiques, les inflammations des voies respiratoires.Elle est utilisée pour le soin du diabète de part la présence de certaines substances.

Autrefois , on préparait un sirop laxatif pour les enfants à base de chicorée et rhubarbe.Feuilles et fleurs se préparent en décoction à raison d'une cuillère ou deux cuillères à soupe de plante hachée par tasse d'eau. Amener à ébulition, puis laisser infuser 15 mn.Prendre 2 ou 3 tasses par jour.

En voie externe,on peut appliquer les feuilles froissées sur les enflures, les inflammations en généralet celle des yeux en particulier.

La chicorée est également présente dans les fleurs de Bach , elle est utilisée pour soigner un état émotionnel de préoccupation d'autrui. Il faut en prendre à raison d 3 à 4 gouttes  3 à 4 fois par jour.

Une récente découverte montre qu'en modifiant la biosynthèse des substances amères contenues dans la chicorée on obtient des précurseurs chimiques utiles dans la production de molécules utilisées dans la lutte contre le palludisme.

La chicorée aussi commune soit elle posséde de nombreux atouts.Il existe même une confrérie qui s'est constituée en son honneur.

http://confreriedelachicoree.com/retour.php