cardamine

              La Cardamine ou cresson du pauvre

     Peut être avez vous déjà rencontré  La cardamine des près au cours d'une promenade le long d'un ruisseau. La cardamine,  du latin cardamine pratensis est une plante vivace très commune dans les prairies , les fossés des talus, les sous bois clairsemés et les bords des ruisseaux . Elle égaye les près humides de ses fleurs violettes, lilas, roses ou blanches que l'on découvre avec bonheur chaque début de printemps de fin Mars à fin Avril.Ce sont des plantes qui ont la faculté de pouvoir s'adapter à des conditions extrêmes .

La Cardamine fait partie des Brassicacées,elle à une taille d'environ 30 à 40 cm , sa tige est dressée et creuse. Les feuilles de la base composées de 3 à 8 folioles arrondies et asymétriques sont disposées en rosette. Les fleurs forment une grappe terminale , les quatre pétales typiques des crucifères encadrent des étamines à anthères jaunes.Les fruits sont des siliques dressées, de 3 à 5 cm de long qui une fois mûres,s'ouvrent en s'enroulant sur elles mêmes capables de projeter les graines aux alentours.

Littéralement, le nom allemand de la Cardamine est "l'écume des près", une image qui fait référence ,à son abondante dissémination dans les prairies et à sa poétique floraison. Plusieurs noms populaires lui sont attribués, ceux par exemple de "cresson sauvage","cresson élégant","cressonnette", "lilas des près"....Une croyance dans certaines régions de France, interdisait aux enfants de cueillir la Cardamine prétextant qu'ils se feraient immanquablement mordre par un reptile dans l'année, une interdiction qui avait surtout pour but d'éviter les mauvaises rencontres dans les prairies humides , là où l'on trouve ses plantes.

Les Cardamines sont des plantes qui trouvent une application aussi bien dans le domaine alimentaire que médicinal . Elles étaient déjà consommées à la préhistoire. Ce sont des plantes connues pour leur amertume, que l'on cultivaient autrefois en montagne et qui sont toujours consommées de nos jours en salades printannières. On l'utilise tout comme le cresson son cousin, soit à l'huile , soit cuite en potage mais pour que celle ci soit le meilleur possible, il faut mieux récolter ses feuilles juste avant la floraison car elles sont beaucoup plus tendres.Cette cueillette est possible dès Mars.Voici une recette pour que la nature vous donne envie de composer avec elle en toute simplicité:

                     Salade de cressonnette

           Récoltez vos rosettes de feuilles de Cardamine au début du printemps comme on le fait pour les pissenlits. Nettoyez   et conservées comme pour une salade, les feuilles les plus belles et les plus tendres.Préparez une sauce avec un yaourth, le jus d'un citron,et une pincée de sel:grâce à cette préparation vous tirerez le meilleur partie du goùt de cette plante et bénificierez d'un important apport vitaminique

Cette consommation  traditionnelle  en salade, réside dans la composition même de la plante, principes actifs qui font de celle ci une plante tonique qui agit favorablement sur la sphère hépatique contenant beaucoup de vitamine c aux propriétés antiscorbutiques .Elle est également expectorante(bronchite et trachéite) et sa consommation régulière permet d'atténuer certaines maladies de peau chroniques et quelques affections nerveuses comme l'hystérie et l'épilepsie.Elle contient par ailleurs une quantité non négligeable de lipides comparables à ceux de la Moutarde blanche ou de la Roquette. D'autre part, en froissant ses feuilles ou en cassant sa tige, on provoque l'écoulement d'un latex contenant des huiles essentielles.Comme on peut le voir, la Cardamine possède des vertus non négligeable.C'est une plante très mélifère de part la présence de glandes placées à la base des feuilles qui produisent du nectar très apprécié par les abeilles.

Un petit clin d'oeil à tous les amateurs de papillons, si vous souhaitez prendre en photo l'Aurore, alors cherchez la Cardamine et vous le trouverez, en effet , la Cardamine est la principale plante nourricière de l'Aurore d'où le nom moins usité que l'on donne à ce papillon ( "piéride de cresson")

Féminité et légèreté sont les deux qualités attribuées  à cette plante dans le langage des fleurs

 

.